LE SITE STEM-OUTDOOR

http://www.stem-outdoor.com

STEM patchwork

Trailer, skieur, montagnard...

...Bienvenu

15 ème éditions des Templiers


Et de 5 pour moi. Rares ont fait les 15. Peut être le seul il s’agît de Christian VIGNEAUX. Un excellent trailer, encore très bien classé cette fois.

J’arrive sur cette édition à la fois content d’être là et pas vraiment là. Comment pourrais-je faire bonne figure après une période où l’envie et la forme n’était plus là ? En fait j’ai repris l’entraînement sérieux il y a 3 semaines. Depuis l’UTMB plus trop d’entrain mais quand même 2 courses dont les très beaux « aiguilles rouges » et « Gapen’cîmes », toutes 2 terminées mais loin et fatigué ! 3 semaines ont suffit pour rivaliser, certes loin des tout premiers mais ce fond de forme révélé ici est tellement rassurant. Alors on part, 5h15, j’ai les yeux qui tombent et je pense à l’oreiller plus qu’à taquiner l’cailloux des causses. 3 bornes de goudron et je suis dans l’paquet d’tête. Pas longtemps, des la piste j’ai les jambes fatiguées, ça promet ! pas grave on fini on s’lamente pas, on fait comme les 2 derniers trails. Et ben non, le fait de réduire le pas et le temps passant je me mets à courir le long de l’ancienne voie ferrée sur cette longue partie plate en me disant qu’il faut maintenir l’allure. Ce n’est pas la panacée mais si je reste ainsi je vais bien ramassé les « morts » partis trop vite. Et plus ça va mieux ça va. Une course sans se poser de questions, me fichant du résultat, mais agréable. Jamais souffert, cause de mes muscles, trop peu affutés pour enflammer la machine, mais à la fois je lâche rien. 35 ème à Sauclière, 25 à Dourbie, mi parcours. 18 à Trèves, 14 à Cantobre et …7 à l’arrivée !. Le mieux c’est que j’arrive frais. Bon à part des crampes de partout dans la montée finale mais qui ouf ont disparu juste avant la plongée sur Nant et qui me permît d’en manger encore 2. Vivement la prochaine, le moral est revenu et avec lui le sérieux de l’entraînement.

Côté spectacle j’ai été ébahi par le niveau de la course fille. Jamais je n’ai vu une course aussi relevée. Bientôt arrivera pour moi le temps où le challenge sera d’arriver devant la première.

Les Templiers c’est vraiment un bel événement. Je n’y serais pas l’an prochain car ce sera l’heure de la fête à la Réunion mais vivement dans 2 ans, et là je ferais tout pour avoir les yeux ouverts au départ.

Prochaine course, la Saintélyon, cette épreuve entre trail et route, la doyenne des courses hors stade, 56  ème édition. Rien que pour ça faut y aller m’ssieurs dames.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget